Langue Côte d'Ivoire : une écriture pour le nouchi, langue, argot de la jeunesse de Côte d'Ivoire
Article par Félix Mba sur l'écriture du nouchi, langue populaire en Côte d'Ivoire,
argot de la jeunesse ivoirienne ; écriture élaborée par le chercheur et linguiste
ivoirien Blaise Mouchi Ahua.
  Annuaire Afrique Index - Page d'accueil
 

Le nouchi, argot de la jeunesse de Côte d'Ivoire, n’arrête pas de séduire de plus en plus. Aujourd’hui, langue véhiculaire dans différents milieux, et de couches sociales ivoiriennes, elle est, comme l’affirme le professeur Jérémie Kouadio dans le N° 21 de la revue « Le Français en Afrique », la  première langue des jeunes âgés de 10 à 30 ans. Parler qui fait florès depuis plus d’une décennie dans les chansons ivoiriennes, son extension dépasse même les frontières de notre pays. On comprend alors l’intérêt qu’il suscite ça et là. C’est bien à propos qu’il vient d’être doté d’une écriture.

Les nouvelles formes de communication épistolaires, E-mail et SMS, mises en avant par les progrès technologiques informatiques sont devenues aujourd’hui les moyens privilégiés de contacts. Un peu partout, les cybercafés sont à longueur de journée pris d’assaut par des personnes de tous âges. On cherche, on recherche, on se cherche ! Et ça communique ! Les langues, dotées d’écritures, d’orthographes font le bonheur des utilisateurs. Mais un constat : Ce n’est pas le cas des langues africaines (pour la plupart en tout cas). Quant aux Nouchiphones et Nouchiphiles, ils tentent tant bien que mal de se débrouiller, en se référant à l’orthographe française. La réalité est si épatante qu’elle a attiré encore une fois l’attention du linguiste.

Chercheur-associé au CREDILIF (Centre de Recherche sur la Diversité Linguistique de la Francophonie) de l’université de Rennes 2 Haute Bretagne, Blaise Mouchi Ahua s’est mis à la tâche. Spécialiste de la situation sociolinguistique ivoirienne et du nouchi, ce linguiste (aussi auteur de plusieurs œuvres littéraires) vivant en Allemagne nous propose dans un article intitulé « Élaborer un code graphique pour nouchi : une initiative précoce ? », publié dans le N°22 de la même revue, une écriture de cette langue argotique. Même si elle paraît déroutante par rapport à l’orthographe française, elle s’avère un code graphique simple, qui rime avec la prononciation, à l’instar de ceux qui sont proposés pour les créoles français. Une écriture qui, tout en prenant appui sur l’orthographe française, est caractérisée par une harmonisation graphique des voyelles et des consonnes. Elle tient compte aussi de plusieurs caractéristiques linguistiques du nouchi. C’est une écriture phonético-étymologique, comme le linguiste l’a dénommée lui-même, dont l’objectif premier est de permettre aux internautes, qui le voudront, de communiquer entre eux : de « tchêkê » sur le clavier de l’ordinateur et d’arriver à s’écrire de "vrais" messages nouchi.

A bien voir, Blaise Mouchi Ahua s’est appliqué à un travail, je dirais énorme, qui mérite approbation. Le nouchi, notre argot, a donc une écriture établie par l’un de ses descripteurs, qui s’en est fait sa préoccupation depuis plus d’une dizaine d’années. Elle peut servir fort bien de référence, de norme. C’est là un bon avantage ! Et c’est à nous (Nouchiphones et Nouchiphiles) d’en faire bon usage, pour la promotion de ce patrimoine linguistique qui, qu’on le veuille ou non fait son chemin, et cela de façon inexorable ! Il y a lieu de mettre en place une équipe dans but de créer un espace de communication écrite sur la toile : un autre espace d’échange de vues et d’opinions par la pratique écrite du nouchi afin de valoriser et vulgariser cette écriture, et pourquoi pas de permettre au génie de cette langue, par laquelle les Ivoiriens s’identifient, de se libérer pour se mettre au pas de l’évolution technologique. Nous y pensons !

Par MBA Félix / Contact : mba_fex[at]yahoo.de (remplacer [at] par @)

Voir aussi :
- Le site Nouchi : www.nouchi.com. A noter que le site Nouchi.com propose dans cette partie Le Petit Nouchi Illustré, un dictionnaire des expressions, du vocabulaire et des mots du Nouchi traduits en français pour apprendre la langue nouchi.
- L'article Le nouchi et les rapports dioula-français (PDF, 100 ko, 15 pages), par Jérémie Kouadio N'Guessan de l'université de Cocody-Abidjan.
- Le site de la revue "Le Français en Afrique" : www.unice.fr/ILF-CNRS/ofcaf/index.html
- Sites dans l’annuaire Afrique Index proposant des cours pour apprendre à parler les langues africaines : le wolof du Sénégal, langue fongbe (fon) du Bénin, la langue congolaise lingala, le tem du Togo, la langue vezo de Madagascar.

 

 

Autres articles publiés sur Afrique Index :

Pourquoi l'Afrique pleure et s'enfonce ?

Mitterrand l'Africain ?

L'OHADA : Un droit pour tous qui simplifie les affaires en Afrique

Evénements politiques et investissements dans les pays africains

Histoire de l'Afrique en phases finales de la Coupe du Monde de Football depuis 1934

Nationalité française : comment devenir citoyen français

Etudes sur la diffusion du droit en Afrique de l'ouest par internet

 

Accueil du site Afrique Index

Carte de l'Afrique, liste des pays africains avec capitales

Téléphoner moins cher depuis la France vers l'étranger :
en Afrique, en Europe, en Asie, aux Etats-Unis, au Canada, etc.

Agenda culturel
Afrique Index
:
infos concert africain,
danse, théâtre,
spectacle africain, exposition d'art
africain à Paris
et en France.

 

Accueil
Afrique Index

Inscrire un site
dans Afrique Index

Publicité
sur Afrique Index

Contact

Clips vidéos de
musique africaine sur
www.youtube.com

 
Afrique Index, annuaire des sites Internet sur l'Afrique Noire, © 2002-2012 S. Nathan YETNA II